Demande d’APL : comment je m’en sors ?

Il me regarde fixement, posé sur mon bureau depuis octobre dernier, ce papier de la CAF dont je ne sais plus quoi faire. J’avais pourtant téléchargé le formulaire CERFA 10840. J’avais rempli le papier consciencieusement. J’avais collé le timbre avec ma propre salive. Mais les APL reviennent inlassablement me démontrer que la paperasse administrative dominera un jour ce monde.

Salut, jeune étudiant ! Nous avons réuni pour toi les réponses aux questions les plus fréquentes des angoissés des Aides Personnelles au Logement (APL). Si tu te demandes comment tu vas t’en sortir avec ta CAF, ce questionnaire est pour toi.

A partir de quel âge puis-je accéder aux APL ?

Tu peux prétendre aux APL à tout âge, même si tu es mineur, à condition que tu ne touches pas déjà les ALS ou ACF. On ne peut toucher qu’une seule aide au logement à la fois. Attention ! Les jeunes de moins de 20 ans et qui demandent des APL ne sont plus considérés comme à la charge de leurs parents (le cumul des aides n’est donc pas possible).

Faut-il préférer les APL (aides personnelles) aux ALF (aides familiales touchées par mes parents) ?

En dessous de 21 ans, il n’est parfois pas judicieux de quitter juridiquement le foyer familial. Les Aides Familiales ou Sociales (ALS ou ALF) touchées par certaines familles (selon revenus et critères sociaux) sont pour un temps supérieures aux APL qui pourraient être touchées par l’étudiant. Cela dépend du revenu de l’étudiant, de son statut et de son âge.

Quel type de logement peut prétendre aux APL ?

Si tu loues un appartement, si tu es en colocation ou en foyer, ou si tu souscris à un prêt pour acheter ton logement, tu peux prétendre aux APL.

L’appartement doit toutefois satisfaire un minimum de critères de décence (ex : >9m2), doit être ton logement principal et situé en France. L’appartement que tu loues ne doit pas non plus appartenir à tes parents ou à ton conjoint.

Startup Stock Photo

Comment on fait dans une coloc ?

La difficulté dans une coloc est de gérer à plusieurs des biens qui appartiennent à la communauté : qui fera le ménage, qui achètera le PQ, qui s’occupera de l’abonnement EDF, qui réparera la vitre cassée. Au sein d’une colocation, chacun reçoit sa part d’APL, soit directement (il faut le préciser sur le formulaire), soit indirectement par le biais d’une réduction du loyer, si c’est le bailleur (le propriétaire) qui touche les APL.

Comment sont calculés mes droits ?

Le montant de l ‘APL est calculé selon certains critères bien précis : si tu as des revenus, la taille de ton appartement, la nature de ton contrat, la localisation géographique et la composition de tes ressources. Pour idée, un étudiant sans revenus qui loue un studio 500€ par mois à Paris- centre touchera environ 150-200€ d’APL. (Ceci reste une estimation, bien entendu). Tu peux faire une estimation gratuite de tes droits sur le site de la CAF.

J’ai entendu dire que certains étudiants n’auront pas le droit de toucher des APL ?

Oui, ceux dont les parents paient l’Impôt Sur la Fortune (depuis janvier 2016). Mais dans tous les autres cas, les aides au logement sont en faveur des étudiants : le budget logement représente en moyenne 55% du budget total d’un étudiant. Il existe notamment des logements CROUS aux loyers relativement bas.

Et si je commence à gagner de l’argent, comment ça fonctionne ?

Le principe est évident : moins tu as de revenus, plus tu as de personnes à charge, et plus tu toucheras d’APL. Pour un individu seul, le plafond pour toucher des aides au logement est de 4562€ par mois. Toutefois, le type d’Aides au Logement peut changer en fonction de ta situation.

Attention, ne t’y prends pas trop tard, le paiement rétroactif n’est pas possible pour les Aides au Logement, sauf les versements des trois mois qui précèdent la demandent. Par exemple, si tu demandes en novembre le versement des droits de juin, tu n’auras rien. Dans tous les cas donc, agis le plus tôt possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *