Peut-on percevoir l’APL quand on loue une chambre chez l’habitant ?

Vous comptez louer une chambre chez l’habitant ? Découvrez si vous pouvez percevoir l’APL (Aide Personnalisée au Logement) versée par la CAF.

Quand on est étudiant, ce n’est pas la période la plus rose côté budget. Les frais de scolarité, le transport, les courses… Les dépenses sont nombreuses et ce qui coûte le plus cher, c’est le logement. Sans rentrée d’argent, difficile de joindre les deux bouts à la fin du mois. Heureusement, les aides au logement sont là pour vous aider. Mais peut-on percevoir l’APL (Aide Personnalisée au Logement) lorsqu’on loue une chambre chez l’habitant ? Roomlala, la plateforme de mise en relation pour la location de chambre chez l’habitant, vous explique tout.

La chambre chez l’habitant : une location meublée

 

Avant toute chose, rappelons que la location de chambre chez l’habitant consiste à louer une chambre au sein de la résidence principale d’un propriétaire. Locataire et propriétaire cohabitent et partagent donc la cuisine, la salle de bain et éventuellement d’autres pièces à vivre également.

A ce jour, la chambre chez l’habitant ne bénéficie encore pas d’un régime qui lui est propre. Légalement, elle s’apparente donc à la location meublée classique. Résultat : vous avez bien droit à l’APL si vous louez une chambre chez un particulier. L’APL, ou Aide Personnalisée au Logement, est une aide financière qui vous permet de réduire vos dépenses liées au logement. Le montant que vous percevez est calculé grâce à une formule complexe prenant en compte de nombreux critères (composition de la famille, revenus, montant des charges du logement, zone géographique du logement…).

Les conditions à respecter pour pouvoir faire une demande d’APL

 

Vous savez maintenant que vous avez autant droit à l’APL en louant une chambre chez l’habitant qu’en louant une chambre en résidence universitaire, un studio ou un appartement. Il y a toutefois certaines conditions à remplir pour être sûr de pouvoir faire votre demande d’APL :

  • Vous devez bel et bien être locataire ou sous-locataire (légal) de la chambre
  • Vous devez n’avoir aucun lien de parenté avec votre propriétaire
  • vous devez lui verser un loyer chaque mois
  • Vous devez avoir établi un bail de location avec votre propriétaire, en votre nom ou celui de votre représentant légal si vous avez moins de 18 ans
  • La chambre doit mesurer au moins 9m² loi Carrez et doit comporter le confort minimum requis, autrement dit vous donner accès à des WC, de l’eau, une douche, l’électricité, le chauffage et une fenêtre.

Roomlala

Vous êtes rassuré et souhaitez rechercher une chambre à louer ? Consultez dès maintenant les annonces de chambres chez l’habitant sur Roomlala.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *